Quelques bonnes raisons de se (re)mettre à bricoler