SI vous avez été tenté de répondre “pas du tout”, sachez qu’il n’est pas trop tard pour devenir un gourou de l’écrou. Pour certains, bricoler est une nécessité dont on se passerait bien, imposée par des considérations purement économiques. Pour d’autres, fabriquer des choses soi même, réparer de vieux objets cassés, retaper une chambre à neuf est un moyen d’ajouter une touche personnelle au moment d’un emménagement, ou d’exprimer sa créativité tout en améliorant le quotidien. Enfin, il y a ceux pour qui un samedi après midi à réparer et faire briller les vélos pour le printemps ou à construire un abri de jardin avec l’aide des enfants est l’occasion rêvée de joindre l’utile à l’agréable.

Quelle que soit la catégorie à laquelle ils appartiennent, bricoleurs nés, artistes manqués ou rafistoleurs forcés du dimanche, tous s’accordent en général sur un point : on n’est jamais mieux servi que par soi-même !

Si vous vous pensez trop malhabile pour appliquer cet adage à vos prouesses en bricolage, rassurez vous, rien n’est perdu. Voici un petit condensé de conseils et une bonne dose de motivation qui devraient vous réconcilier avec vos outils.

Pour commencer, le nécessaire du bricoleur (sans se ruiner)

Si vous roupillez tranquillement sur l’excuse “je n’ai pas les bons outils” quand il s’agit de bricoler, votre chez vous est probablement un havre de portes qui grincent, de tableaux en attente d’accrochage et autres robinets qui fuient. Si vous avez manqué Noël pour vous faire offrir une panoplie de bricoleur, profitez de ce début d’année pour vous équiper sans vous ruiner, et envisager une année 2014 faite de réparation plus que de procrastination.

Si vous faites vos premiers pas, il n’est certainement pas nécessaire d’investir dans du matériel de pointe et des équipements lourds. Commencez par les indispensables, qui vous assureront de pouvoir effectuer tous les travaux de base, d’amélioration, de réparation et d’entretien de votre maison/appartement.

- Faites une petite razzia au rayon visserie de cheville, vis et autres petits matériaux d’assemblage et de fixation. Peu coûteux à l’achat, ils vous assureront d’être correctement armé pour vos menus et grands travaux, et vous éviteront des virées inopportunes au magasin de bricolage.

- Munissez vous d’un jeu de tournevis mixtes (plats et cruciformes, petits, moyens et grands). Indispensables à un grand nombre d’activités de bricolage, ils seront des alliés précieux.

- Le marteau est aussi un outil indispensable. Multifonction, ce dernier permet d’enfoncer un simple clou, comme de réformer, casser, déformer… Petit ou gros, optez de préférence pour un manche maniable, en métal ou en fibre de verre, et assurez vous que la tête est en acier forgé, garantissant une bonne robustesse.

- Comme les tournevis, un jeu de pinces est un atout précieux pour le bricoleur. Rondes, plates, coupantes ou perforatrices, lorsqu’il s’agit de tenir, d’arracher, tourner, tordre… ce sont les pinces qui font tout le boulot.

- Une perceuse, enfin, est un investissement que vous ne regretterez pas. On en trouve aujourd’hui de nombreuses sans fil, plus commode pour installer, visser ou percer. Lorsque vous faites votre choix, les critères à prendre en compte en premier sont la puissance, la prise en main, et la durée de la batterie. Voilà !

Fini le temps des MacGyvers, bienvenue dans l’ère des maroufleurs

Maintenant que vous savez comment vous équiper, vous le bricolo-sceptique, vous vous dites sûrement que comme on ne fait pas de la bonne littérature avec de bons sentiments, de bons outils ne suffisent pas à faire de vous un MacGyver. Mais rassurez vous, vous n’êtes qu’à un clic de comprendre que vous n’êtes plus tout seul avec vos deux mains gauches. Les temps ont changé, et grâce non seulement à Internet, mais aussi à la vogue des émissions de décoration, la débrouillardise assistée est maintenant le mot d’ordre. Que vous vouliez planter un clou, ou rénover votre cuisine, mettre en place un système de compost dans votre jardin ou créer un trappe à chat, il existe sûrement une vidéo pour cela. Dans les limites du raisonnable, vous avez tout ce qu’il faut aujourd’hui pour donner libre cours à vos inspirations, des tas de conseils en ligne, astuces et autres idées novatrices !

Considérez les bénéfices du bricolage

En ces temps de crise, toutes les économies sont bonnes à prendre. Avec un peu de savoir faire et d’imagination, vous vous apercevrez que plutôt que de remplacer, l’on peut bien souvent réparer à peu de frais. Là encore, les YouTubeurs seront vos meilleurs amis. Pensez à vous documenter avant d’appeler un réparateur… Vous y gagnerez non seulement un peu d’argent, mais aussi la fierté d’avoir vous même subvenu à vos besoins !

À l’heure ou nous passons un temps croissant devant nos écrans, le bricolage peut aussi être un occasion de se servir de ses mains et de sa tête, et de se reconnecter aux choses qui nous entourent.

Bricoler peut aussi vous permettre de faire plaisir à votre entourage.

Si votre compagne s’est longtemps plaint de votre impuissance face aux petits ennuis d’une maison qui vieillit, celle-ci appréciera certainement de vous voir enfin prendre les choses en main. Les enfants, souvent plus portés vers les travaux manuels que leurs aînés, se plairont peut être à observer ou participer à vos travaux, et à apprendre à vos côtés.