Les hommes qui boivent 4 verres d'alcool par semaine prétendent ne pas avoir de problèmes d'érection. Par contre, chez les hommes qui se permettent de boire un verre une fois par semaine, l'indice des troubles sexuels est considérablement supérieur.


Les sexologues russes ne partagent pas l'opinion de leurs collègues. Les employés du service d'urologie et d'andrologie chirurgicale de l'académie médicale de Russie ont souligné que même de petites doses régulières d'alcool sont néfastes pour la capacité érectile de l'homme.